Signature électronique : comment ça marche ?

Publié le : 21 octobre 20214 mins de lecture

La dématérialisation prend de plus en plus d’ampleur dans le quotidien de l’être humain qu’il n’est plus étonnant de voir de nouvelles techniques apparaître. Aujourd’hui, la signature électronique est devenue une véritable tendance avec tous les avantages qu’elle offre aux entreprises. Mais, quel est le principe de la signature électronique ? Comment ça marche ?

Les grands principes de la signature électronique

La signature électronique est un procédé technique qui consiste à signer des contrats et documents numériques. Pour ce faire, il est nécessaire d’utiliser un ordinateur, un smartphone ou une tablette, c’est-à-dire un appareil connecté. Il faut également installer un logiciel. Le choix de celui-ci varie en fonction des besoins et exigences de l’utilisateur.

Le but principal de cette méthode est de faciliter les échanges contractuels entre les entreprises partenaires. Pour valider notamment un contrat, il suffit de choisir des contacts, d’ajouter les documents à signer et de lancer le processus de signatures. Il faut noter que l’outil en question respecte des conditions et normes fixées par les autorités européennes.

En effet, les personnes concernées doivent respecter certains critères pour pouvoir profiter de ses nombreux avantages. Pour les connaître, il peut être utile de se renseigner auprès d’un professionnel.

La signature électronique : comment ça marche exactement ?

Contrairement aux idées reçues, il ne s’agit pas de scanner une signature pour valider une demande ou accepter une requête. Concrètement, lorsqu’une personne procède à une signature électronique, il reçoit un lien par e-mail. Il est également possible d’accéder à la page de signature en cliquant sur un hyperlien. Une fois cela fait, le concerné pourra visualiser les documents.

L’outil va ensuite recueillir le consentement de ce dernier. Cette étape permet de s’assurer qu’il a bien pris connaissance du contenu qu’il va signer et qu’il est d’accord avec tout ce qui est inscrit dessus. Le recueil sera par la suite formalisé sous la forme d’une case à cocher. Il ne lui reste plus qu’à s’authentifier à l’aide d’un code qui lui sera envoyé par SMS. Si ces étapes ne sont pas respectées, la signature ne pourra pas se faire.

Quelques infos pratiques à savoir sur la signature électronique

La signature électronique a la même valeur qu’une signature sur un papier. Elle est valide tant qu’elle a été effectuée selon les règles en vigueur. Comme l’auteur est clairement identifié, que l’intégrité des documents est assurée et que le signataire a manifesté son consentement, la signature est légale. Avant de réaliser un tel acte il est, alors, fortement conseillé de bien lire les documents puisque la signature n’est pas réversible.

Plan du site